E-commerce et champagne : comment réussir à développer ses ventes en ligne ?

Création Site internet – 5 juin 2020
en-tete.min

La création et le développement d’un site e-commerce soulève généralement beaucoup de questions :

  • Quel investissement prévoir pour concevoir le site ?
  • Quels résultats attendre en terme de chiffre d’affaires ?
  • À quel prix mettre ses cuvées ?
  • Comment gérer la logistique ?
  • Puis-je vendre à l’étranger ?
  • Comment vont réagir nos clients traditionnels, nos clients à l’international (si des prix sont affichés), nos cavistes, etc. ?

Beaucoup de questions, pour lesquelles nous vous proposons le retour d’expérience de Julien Crozat, Directeur de l’Agence.

Beaucoup de questions, souvent récurrentes, pour lesquelles nous vous proposons le retour d'expérience de Julien Crozat, Directeur de l'Agence.

E-commerce & champagne : quelles perspectives dans les ventes de demain ?

Deux faits conjoncturels portent à croire que, dans l’univers du champagne, le e-commerce va continuer de prendre de l’importance dans les mois à venir.

Fait N°1 – Avec la crise du COVID, le e-commerce et le drive ont massivement été utilisés et l’achat sur internet s’est globalement banalisé. Résultat : Plus de e-consommateurs potentiels déjà ouverts à utiliser les services d’une e-boutique.

Fait N°2 – La crise a aussi contraint tous les pays à fermer leurs frontières, donnant par ce biais encore plus de place au marché français. Résultat : Une obligation de performer sur ce marché national facile à développer via la création d’un site e-commerce.

Il y a donc fort à parier que dans les mois, voire les années à venir, la grande majorité des maisons de champagne auront franchi le pas.

Rappelons que l’on estime déjà aujourd’hui que 10% des ventes de vins en France se font en ligne (Sources : Comité Champagne).

Créer un site e-commerce – Combien cela coûte et quels délais sont à prévoir ?

Tout dépend de ce que l’on veut faire, mais en général, la durée moyenne de la conception d’un site e-commerce varie de 1 à 4 mois et se budgétise de 5 à 35 k euros (suivant la nature des créations, les développements à effectuer et l’existant).

Les paramètres faisant varier les coûts et les délais sont traditionnellement :

  • La nature de la solution choisie (Prestashop, WooCommerce, Magento, Shopify, …)
  • Les différentes fonctionnalités attendues et leurs personnalisations,
  • La création graphique associée à l’UX et au design du site,
  • Les connexions à établir avec les logiciels de gestion, de facturation, de gestion de stocks déjà existants, aux marketplaces sélectionnées, …
  • L’optimisation du SEO (référencement naturel ou positionnement sur google de votre site sur les mots clés préalablement définis),
  • La migration (éventuelle) des données de l’ancien site, …

Créer un site e-commerce - Combien cela coûte et quels délais sont à prévoir ?

Via un site e-commerce, quel chiffre d’affaires attendre la première année ?

On constate généralement qu’une maison de champagne (pour un projet à 8000 ou 12000 euros), voit naturellement une partie de sa clientèle passer au e-commerce, ce qui assure le remboursement de son investissement dans sa e-boutique dans l’année qui suit. Attention, cependant : un site bien fait ne garantit pas à lui seul d’avoir des ventes. Il offre un canal supplémentaire de distribution. Pour vendre, un positionnement pertinent (prix, image, marque, renommée) est nécessaire. De plus pour véritablement développer ses ventes, un suivi de l’animation commerciale tout au long de l’année sera à prévoir, ainsi que potentiellement des achats d’espace.

Quel type de e-boutique choisir pour vendre ses cuvées en ligne ?

Différentes typologies de sites e-commerces sont disponibles sur le marché, avec différents niveaux de fonctionnalités. Magento et PrestaShop font partie des références car paramétrables, et disposant d’un lot de fonctionnalités très important : relance panier, suivi… Énormément de fonctions et d’options ont été conçues spécialement pour les e-commerçants.

D’autres solutions permettent de se lancer (souvent avec des investissements moindres, et des fonctionnalités / possibilités de développements plus limitées), telles que WiziShop, WooCommerce ou encore Shopify.

WooCommerce est un plug-in que l’on peut ajouter à un site vitrine développé sur WordPress. Ses modules permettent de vendre en ligne, mais offrent moins de possibilités de personnalisation et de fonctionnalité, que ce soit au niveau du suivi, du paramétrage, de la gestion des droits, ou des connexions avec d’autres logiciels, imports et exports de données.

Quel moyen de paiement choisir sur son site e-commerce ?

Le moyen de paiement sur le site est une problématique technique à déterminer. Il est possible de passer par un compte de vente à distance, avec un abonnement de quelques dizaines d’euros par mois auprès de sa banque et quelques centimes de commission par bouteille, ou bien de passer par des systèmes gratuits à la mise en place, mais plus fortement commissionnés (prévoir 1 à 2 euros par virement suivant le montant) comme Paypal ou PayFit, notamment.

Attention cependant à ne pas oublier l’assurance. Dans les faits, il est important de savoir que l’argent qui a été crédité sur le compte du vendeur peut lui être retiré à posteriori si l’utilisation de la carte se révèle avoir été frauduleuse.

Il est à noter que certains établissements offrent la possibilité de payer en 4 fois sans frais, mais ce type de service à tendance à se restreindre.

Quelle solution logistique utiliser pour l’envoi de ses cuvées vendues via son site e-commerce ?

Plusieurs possibilités peuvent être envisagées : d’abord l’expédition en direct, en faisant appel à des transporteurs habilités au transport de fluides, comme la Poste avec les déclinaisons de Colissimo, ou d’autres prestataires, à choisir en fonction de leurs tarifs (définis en fonction du poids et du mode de livraison associé, et éventuellement d’un service spécifique). La seconde possibilité est de passer par des prestataires qui proposent de stocker les produits à livrer et d’en assurer la livraison par leurs soins, on parle alors de supply chain externalisée.

Quelle solution logistique utiliser pour l'envoi de ses cuvées vendues via son site e-commerce ?

Champagne et marketplaces : un placement complémentaire à votre site e-commerce ?

Les marketplaces, Amazon, Cdiscount, ou d’autres sites plus spécialisés en champagne peuvent également être utilisés comme des canaux de distribution en ligne. Certains apparaissent presque incontournables, mais si l’on veut s’investir pleinement en e-commerce, c’est aussi pour rester indépendant et ne pas dépendre uniquement de la loi d’Amazon.

Pour simplifier sa gestion et améliorer le positionnement de ses produits, on peut travailler à connecter le stock de la e-boutique créée aux places de marché. Objectif : automatiser le processus de vente à partir de votre e-boutique et gérer les livraisons, la disponibilité des stocks, les prix et la facturation en dynamique à partir du site. ».

Le champagne bio a-t-il également sa place en e-commerce ?

Tout l’intérêt du e-commerce est de privilégier les circuits courts et la vente directe. Pour le champagne, il permet aussi de limiter l’empreinte carbone, et un site e-commerce peut être tout indiqué pour communiquer sur un univers ou une philosophie autour de champagne bio ou une production raisonnée.

Ouvrir son site e-commerce : les erreurs à éviter pour vendre du vin

Exemple de site e-commerce réalisé par l’agence sous Prestashop dans l’univers du champagne : la Maison de Champagne Palmer & Co

Exemple de site e-commerce réalisé par l'agence sous Prestashop dans l'univers du champagne
Découvrez un exemple de réalisation de site e-commerce, avec Champagne Palmer & Co : https://boutique.champagnepalmer.fr/

Stratégie e-commerce : un partenaire pour votre réussite

Vous avez un projet e-commerce et avez des questions ? N’hésitez pas à nous interroger !

 

Ingénieur en Génie des Systèmes Industriels issu de l’Université de Technologie de Troyes, Julien dirige depuis plus de 10 ans l’agence Zetruc et conçoit des outils communicants tant pour le domaine public que dans le domaine privé. Il a vu évoluer les médias avec l’explosion d’Internet, de Google, de Facebook, de YouTube, de Twitter... et a suivi le changement des modes de consommation et du consommateur. Cette complexité nouvelle du paysage des médias, l’interactivité avec les consommateurs, la multiplication des annonceurs confortent chaque jour sa stratégie, basée sur une philosphie systèmique. Voir tous nos contributeurs

D'autres articles

Essentielle à votre communication : ZeNewsletter

Inscrivez vous pour garder une longueur d'avance sur les dernières tendances et inspirations !